logo_combrillac-page-001.jpg

Notre démarche

En tant qu'agriculteur.ice, nous sommes réellement les premiers témoins au changement climatique en cours. Gel tardif en 2017, en 2019 et en 2020, accompagné d'un épisode de grêle violent en 2020, nous assistons impuissant.e.s à ces dérèglements, dans une région qui avait été épargnée par les aléas climatiques ces trente dernières années.

 

Plus que jamais, nous souhaitons mettre en place des pratiques et des mini-écosystèmes aptes à s'adapter à un tel contexte, encore plus soucieux.se de notre environnement et de notre planète. 

Agriculture biologique et biodynamique

We are Nature.

L'anthroposophie de Rudolf Steiner (dont la biodynamie constitue le prolongement agricole) étudie le lien qui unit l'homme, les plantes, la terre, les planètes et le cosmos tout entier. Par ailleurs, le mot agriculture dérive de "agros", qui signifie "champs" et de "culte" du mot latin "colere", qui signifie "honorer". Cultiver, c'est donc quelque part honorer la terre et l'univers. Incontestablement, nous ne pouvons pas imaginer d'autres formes d'agriculture que dans une approche respectueuse du sol et du vivant, pour des produits plus vibrants.  

Travail du sol

Sol vivant

Suite à nos réflexions au côté de Pierre Masson notamment, nous sommes convaincu.e.s qu’il faut limiter le travail du sol pour le respect de son activité biologique, de plus incompatible avec une viticulture durable sans énergies fossiles. Toutefois, l’enherbement naturel spontané a également tendance dans la majoré des cas à tasser les sols de manière inéluctable. Pour nous,il ne peut être satisfaisant sans que d'autres solutions soient apportées en parallèle: la complantation avec certaines espèces végétales, l’apport de compost pour mieux structurer les sols, l’utilisation d’outils à actions mécaniques qui aèrent le sol sans le retourner, l’utilisation de matériel de traitement les plus légers possibles… Toute une manière de « travailler » nos sols que nous essayons de réinventer !

Florent Girou, artisan-vigneron

Pétri par ses rencontres

Florent a découvert la magie du vin et de la gastronomie lors d'un stage en Californie, au domaine Hafner. Depuis, il n'a eu de cesse de bourlinguer, à la découverte des terroirs et des savoirs-faires de ces femmes et hommes qui font le vin, notamment dans le cadre du documentaire "Les Voix du Terroir" co-réalisé avec son ami Etienne Besancenot. Fort de ses expériences comme directeur technique en Toscane (Tenuta la Novella), dans le Languedoc (La Font des Ormes) et à Pomerol (L'Eglise-Clinet), il est revenu à Combrillac, le domaine familial, à plein temps en 2017. Il est également le co-fondateur du collectif de vigneron.ne.s "Les Équilibristes". 

La lettre Combrill'Act dans vos boîtes!

Lieu-dit Combrillac

Impasse Coucombre

24130 Prigonrieux

FRANCE

©2020 by Combrillac

  • Facebook
  • Instagram
0